25 août 2015 FASN

36 Heures Chrono Grand Est : le rendez-vous régional de la filière e-santé

La 2e édition des 36 Heures Chrono aura lieu le 17 septembre 2015 au pôle Formation de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Strasbourg. Ces rencontres régionales de la e-santé sont organisées par le cabinet de conseil Care Insight dans le cadre de la campagne « Faire avancer la santé numérique ». Elles sont soutenues par l’écosystème de la filière en région Grand Est, et par l’ASIP Santé, le nouveau partenaire de la campagne. 

EVE_550x515-300x280

La campagne « Faire avancer la santé numérique » (#FASN) a été initiée en janvier 2015 pour une durée de deux ans et rencontre un véritable succès sur les réseaux sociaux. Mobilisant déjà plus de 2000 abonnés sur Twitter, elle met en lumière l’actualité stratégique de la filière et offre des informations exclusives sur son site internet : www.faireavancerlasantenumerique.com.

La campagne #FASN diffuse tous les mois des articles et analyses sur un thème associant la santé au numérique. Education thérapeutique du patient, démocratie sanitaire, groupement hospitalier de territoire, start-up, tous les sujets qui font l’actualité du système sanitaire et médico-social sont passés en revue et au prisme de leur dimension numérique. Recensant les projets e-santé sur une carte interactive et proposant des infographies mensuelles sur les résultats de sondages thématiques hébergés sur son site, la campagne a pour volonté principale de fédérer les acteurs afin de promouvoir et favoriser le développement de la filière en France.

 C’est d’ailleurs dans cette perspective que l’Agence des systèmes d’information partagés de santé vient de signer un partenariat avec les initiateurs de la campagne #FASN.

Avec une cinquantaine d’intervenants représentant tous les aspects et tous les métiers de la santé numérique, les conférences et ateliers « workshop » qui seront proposés le 17 septembre à la CCI de Strasbourg permettront de faire un état des lieux de la filière en région Grand Est et d’identifier les perspectives de développement et les facteurs de réussite.

Trois débats permettront de poser les jalons d’une réflexion collective sur des sujets majeurs de la filière en région Alsace-Lorraine-Champagne-Ardenne : prévention et outils numériques, décloisonnement du sanitaire, du médico-social et du social pour améliorer la prise en charge du vieillissement, innovation pour une meilleure prise en charge des maladies chroniques, etc.

Ces discussions ont pour objectif d’offrir une tribune à tous les acteurs de la filière e-santé et se destinent aux institutionnels, professionnels de santé, industriels, chercheurs, étudiants, représentants de patients, et plus globalement à tous les usagers du système de santé.

A titre d’exemple, le débat sur la prise en charge du vieillissement réunira Joëlle Barat, Vice-Présidente du Conseil régional de Champagne-Ardenne, le Dr Charles Bentz de l’Union régionale des professionnels de santé Médecins libéraux Alsace, Béatrice Lorrain, pilote Maia de la Région de Mulhouse, le Dr Jeanine Pinelli, responsable Via Trajectoire Handicap, Philippe Romac, chef de projet PAERPA de l’ARS Lorraine et le Dr Frédéric Tryniszewski, chargé de mission SI de l’ARS Alsace. Ce débat, alimenté par de nombreux professionnels de santé impliqués dans des projets concrets et de terrain, permettra aux acteurs de la région Grand Est de bénéficier d’un véritable retour d’expérience sur les chantiers régionaux de la santé numérique.

Christophe Gautier, Directeur général du Centre hospitalier régional universitaire de Strasbourg, inaugurera la session d’ouverture de ces rencontres sur la thématique de la santé de demain et de la révolution de l’ambulatoire. Son intervention sera suivie par celle de Daniel Lorthiois, Président de la Conférence régionale de la santé et de l’autonomie d’Alsace et celle de Jean-Luc Dimarcq, Directeur général délégué de l’Institut Hospitalo-Universitaire de Strasbourg. Par ailleurs, la députée européenne Anne Sander, membre de la Commission de l’Emploi et des Affaires sociales, ouvrira une réflexion sur la santé et le numérique dans un contexte européen.

Enfin, une session dédiée aux startups permettra de présenter les solutions innovantes dans le domaine de la santé et du vieillissement que développent ces jeunes entreprises de la région Grand Est.