20 juin 2016 FASN

Forte mobilisation du Grand Ouest sur les questions liées au numérique en santé

A quelques jours des rencontres régionales de la santé numérique organisées dans le cadre de la campagne « Faire avancer la santé numérique » (#FASN) le 22 juin à Nantes, le Grand Ouest se mobilise sur les questions liées à la santé numérique et à l’amélioration de l’offre de santé sur tout le territoire (Pays de la Loire, Bretagne, Centre-Val de Loire).

Tous les acteurs impliqués – ARS, GCS, ASIP Santé, Conseil régional, CHU, CISS, URPS, Ordre, fédérations hospitalières et industrielles… – ont participé à la construction du programme et ont été soucieux de soutenir cette démarche qui coïncide avec un investissement grandissant du territoire dans des projets sanitaires et médico-sociaux à composante numérique. En effet, qu’ils aient pour nom Qimed, Sterenn, ROR, ou encore MSS, tous ces projets visent à mieux coordonner la prise en charge et à optimiser l’offre de soins en adéquation avec l’identité des territoires. Ces nombreux projets en santé numérique, qui se mettent en place au niveau régional, méritent l’attention particulière qu’offre cette cinquième rencontre régionale de la santé numérique.

Qu’ils s’agissent de la qualité de prise en charge des patients, de l’organisation et du décloisonnement des soins hospitaliers et de ville ou encore de la coordination des professionnels de santé, un panel de services et de solutions innovantes, dont certains encore mal connus, existent et se doivent d’être portés à la connaissance des professionnels en exercice. C’est justement la vocation des conférences et ateliers qui seront animés tout au long de cette journée.

Maintien à domicile, outils au service des nouvelles pratiques, déserts médicaux, aménagement du territoire, hôpital numérique, cabinet médical connecté, télémédecine en EHPAD, objets connectés, innovations numériques en santé, toutes ces thématiques auront leur propre atelier pour en discuter avec l’ensemble des acteurs de santé présents. Professionnels de santé hospitaliers et libéraux, institutionnels et élus locaux, représentants de patients, fédérations hospitalières et industrielles, médias, entreprises ; l’ensemble de l’écosystème du numérique en santé sera réuni pour échanger et faire avancer les débats sur ces thèmes d’avenir pour le système de santé et sa pérennité.

La conférence inaugurale de la journée abordera la question du numérique comme outil de refondation du système de santé. Animée par Solange Ménival, Présidente du Cercle des Décideurs Numérique & Santé, cette conférence sera donnée par Philippe Cirre, Délégué adjoint à la DSSIS au ministère des Affaires sociales et de la Santé, François Grimonprez, Directeur de l’efficience de l’offre à l’ARS Pays de la Loire, David Guillet, Vice-Président de l’URPS Infirmier, le Professeur Antoine Magnan, Président de CME au CHU de Nantes et Véronique Pozza, Présidente au CISS Pays de la Loire.

En outre, parmi ces différentes sessions d’échanges, l’atelier « Hôpital et Territoire » traitera des Groupement hospitaliers de territoire (GHT) avec des intervenants régionaux (ARS, CHU, etc.). L’atelier sur les objets connectés permettra à la société AMA d’intervenir avec les acteurs ambulanciers sur un projet de lunettes connectées entre l’ambulance et les urgences. AMA est une des rares sociétés en Europe à travailler et avoir été labellisée par Google. Enfin, un atelier sur « les outils au service des nouvelles pratiques des professionnels de santé », verra l’Indre-et-Loire, département pilote pour la mise en place du DMP version CPAM (et non ASIP Santé), intervenir aux côtés de la CNAM et des GCS régionaux sur ces questions d’avenir pour le système de santé.

Publié sur le magazine DSIH : http://www.dsih.fr/article/2048/forte-mobilisation-du-grand-ouest-sur-les-questions-liees-au-numerique-en-sante.html