16 avril 2015 FASN

French Tech – Fonds d’investissement French Tech Accélération

Emmanuel Macron et Axelle Lemaire ont félicité le 16 avril Axeleo, premier bénéficiaire du fonds d’investissement French Tech Accélération. Lancé début décembre 2014, le fonds d’investissement French Tech Accélération doté de 200M€ issus du Programme d’Investissements d’Avenir a pour objectif de favoriser l’essor d’accélérateurs de startups sur le territoire français.

Le premier bénéficiaire du fonds French Tech Accélération est Axeleo, dans le cadre d’une levée de fonds de 2,3 millions d’euros réalisée aux côtés d’un pool d’entrepreneurs issus du monde du numérique. Créé en 2013 à Lyon, Axeleo est un accélérateur de startups numériques porté par des entrepreneurs. Axeleo accompagne partout en France le développement de startups qui ont déjà des premiers clients et ont réalisé un premier tour de financement (Love money, business angels, fonds d’amorçage). « Premier d’une série d’investissements dans les accélérateurs, Axeleo va permettre de doper la croissance des startups de la French Tech » (E. Macron, 16/04/15).
« Cette première opération du fonds Accélération met en lumière notre volonté de faire grandir les startups après leur phase d’amorçage et de renforcer la dynamique des écosystèmes French Tech. En cela, elle répond pleinement aux objectifs fixés par le gouvernement » (A. Lemaire, 16/04/15). Le fonds French Tech Accélération, opéré dans le cadre du programme des investissements d’avenir par la Caisse des Dépôts et Consignations, est géré par Bpifrance Investissement. Les prises de participation débutent autour d’1M€ et pourront dépasser les 10 M€. Une vingtaine de projets devrait être soutenue dans les quatre prochaines années, à raison de 4 à 6 par an. Les décisions d’investissements sont prises par un comité présidé par la Mission French Tech et composé d’entrepreneurs et de représentants des partenaires de l’Initiative French Tech : Bpifrance, la Caisse des Dépôts, le Commissariat Général à l’Investissement, la Direction Générale du Trésor. Cette démarche a vocation à soutenir les écosystèmes de startups françaises à travers trois leviers : l’accélération, la structuration et la promotion des écosystèmes de startups en France et à l’international.