17 avril 2015 FASN

GHT: « L’objectif n’est pas de créer des AP régionales » avec SI unique, rassure Yannick Le Guen (17/04/15, TICsanté)

La question du système d’information (SI) au sein des futurs groupements hospitaliers de territoire (GHT) doit être « un sujet d’amélioration des pratiques » et ne doit pas tourner autour « du fantasme d’un SI unique », a estimé Yannick Le Guen, sous-directeur du pilotage de la performance des acteurs à la direction général de l’offre de soins (DGOS), jeudi lors de l’étape bordelaise de l’initiative Faire avancer la santé numérique (FASN).

Cet évènement, intitulé « 36h chrono en Aquitaine », est la première étape en région de l’initiative FASN, portée par Care Insight, qui doit durer deux ans (voir dépêche du 17 décembre 2014). Yannick Le Guen est intervenu lors d’une session visant à répondre à la question « Comment faire rimer ambulatoire et territoire? »

Il a commencé par rappeler que l’essentiel des gains atteignables par les acteurs de santé se situent au niveau des soins de proximité. A ce titre, « beaucoup d’efforts ont été fait sur la coordination des acteurs au niveau local », a-t-il rappelé. Il a notamment cité les « 600 réseaux de santé, 600 Clic [centres locaux d’information et de coordination] et les 200 Maia [maisons pour l’autonomie et l’intégration des malades d’Alzheimer] ».

Yannick Le Guen a néanmoins appelé à une « révolution numérique » pour répondre aux attentes de la population et des professionnels de santé. Un élément « extrêmement structurant » de cette démarche est « le partage et l’échange d’informations au niveau territorial ». Il s’est félicité que le projet de loi de santé ouvre la possibilité de « partager des données dès lors que l’on fait partie d’une équipe de soins ».