La Bourgogne-Franche-Comté, un territoire champion de la santé numérique

Dans la nouvelle région Bourgogne Franche-Comté, le système de santé est confronté aux défis du vieillissement de la population et à la montée des maladies chroniques. Population peu dense et vieillissante, désertification médicale et importance des établissements privés, telles sont les caractéristiques sanitaires et médico-sociales majeures du territoire. Si l’offre de santé est bien inférieure à la moyenne nationale en particulier en ce qui concerne les médecins spécialistes, l’offre en établissements et services pour les enfants et adultes en situation de handicap est mieux développée dans la région qu’au niveau national. En termes de dépenses de santé, ce sont en tout 8,2 milliards d’€ qui ont été engagés en 2014 pour la prise en charge médicale.

La région peut se prévaloir de réalisations marquantes en matière de e-santé, avec le déploiement de la télémédecine en réponse aux problématiques de démographie médicale, la mise en oeuvre d’outils et services numériques accompagnant la structuration des filières médicales ainsi que la mise en place d’expérimentations nationales (territoire de soins numérique, PAERPA, etc.).

Comptant parmi les 5 régions retenues par l’appel à projet national, la Bourgogne a lancé en 2014 son projet « Territoire innovant coordonné santé social » (eTicss) pour travailler sur les solutions innovantes à même de faciliter la coordination des professionnels au bénéfice du parcours de soins des patients. C’est le consortium industriel composé de l’intégrateur CSC et de l’éditeur Orion Health qui seront chargés de développer les solutions technologiques de la plateforme de services eTICSS.

Parmi les services qu’elle proposera, on retrouvera :

  • Le partage et l’échange des informations concernant le patient, en particulier entre la ville et l’hôpital,
  • Un centre territorial d’information et d’orientation (notamment en appui des professionnels pour la prise en charge des cas complexes),
  • Un dossier de coordination de l’usager, interfacé avec les logiciels métiers des professionnels,
  • Des outils de suivi du patient,
  • Un agenda partagé de l’usager et des professionnels,
  • Un carnet de vaccination électronique,
  • Des outils numériques au service de l’éducation thérapeutique.

eTICSS couvre déjà le territoire pilote du Nord de la Saône-et-Loire, qui compte plus de 350.000 habitants et sera généralisé à l’ensemble de la région. Des objets connectés validés (pèse-personne, glucomètre, etc.) ont été sélectionnés et adjoints à la plateforme fin 2016, afin de faciliter la transmission de constantes cliniques à distance, depuis le domicile. Le 30 Novembre dernier a eu lieu le premier atelier TSN eTICSS organisé par le GCS e-santé Bourgogne.

Au niveau médico-social, le projet PAERPA (Personnes Agées En Risque de Perte d’Autonomie) déposé par l’ARS Bourgogne-Franche-Comté a été retenu par la Direction de la Sécurité Sociale (DSS). Ce dispositif PAERPA est rentré dans sa phase opérationnelle à travers le déploiement de 5 actions SI, à savoir :

  • Le logiciel de Coordination Territoriale d’Appui (CTA) et la plateforme Plan Personnalisé de Santé (PPS) ;
  • La Messagerie Sécurisée de Santé (MSS) ;
  • La télémédecine (gériatrie, dermatologie et cardiologie) ;
  • La solution Via Trajectoire ;
  • Le Répertoire Opérationnel des Ressources (ROR).

La région Bourgogne-Franche-Comté représente un écosystème industriel des produits de santé qui représente plus de 300 entreprises, 10 000 emplois et plus de 2 Mds€ de CA en consolidé. Cet écosystème très diversifié s’appuie sur des compétences historiques en chimie fine/pharma/cosmétique, services et innovation en sciences de la vie et en technologies médicales.

Depuis plus de 10 ans, plus de 300 entreprises de la région sont référencées dans le secteur, la plupart reconnues au plan international et s’appuyant sur des centres de formation et de recherche réputés (Etablissement Français du Sang (EFS), ISIFC, Femto, LERMPS, Utinam, Centre d’Investigations Cliniques (CIC)…). Le Pôle de compétitivité des Microtechniques labellisé en 2005 a décidé, avec ses membres industriels et les pouvoirs publics (Etat, Région, EPCI, …), de mettre en avant ses activités orientées marché dans le domaine de la santé, avec la création en 2015 du cluster « lnnov’Health ».

La tendance forte à la miniaturisation, à l’utilisation de systèmes intelligents et connectés, de nouveaux matériaux, représentent des thématiques sur lesquels la région est positionnée pour apporter des réponses au développement de la médecine du futur. C’est sur ces compétences que les entreprises, les start-ups et l’écosystème ont été labellisé French Tech (HEALTH TECH) en août 2016. Le Pôle des Microtechniques est porteur de la démarche avec le Grand Besançon.

Par ailleurs, le Pôle BFCare fédère à Dijon depuis 2013 une 50aine d’entreprises des produits et services de santé dont des entreprises emblématiques du secteur, leaders sur leurs marchés (Laboratoires Urgo, Crossject, Proteor, ImmunoDiagnostic Systems France, Oncodesign, Inventiva, etc.) dont certaines reconnues dans le domaine du numérique santé (Vitaris/Tunstall, IDS, Cen Connect, etc.).

La région est aussi connue pour l’innovation en santé. Au sein du CHU de Dijon en juin 2016, les équipes de chirurgie cardiaque ont procédé à la première implantation d’un cœur artificiel. En orthopédie, le Docteur Viard et l’équipe du Professeur Baulot ont posé la première prothèse d’épaule, imprimée en 3D par le Professeur Zwettyenga. Elisabteh Beau, DG du CHU de Dijon, a annoncé qu’en « 2017 sont prévus, entre autres, le renouvellement du robot chirurgical et la création d’une salle multimodale, dans un budget d’équipements médicaux porté à plus de 7 millions d’euros« . La e-santé et l’innovation sont donc promises à un bel avenir dans la région.

Découvrez les projets qui font avancer la santé numérique en Bourgogne-Franche-Comté

TELE-AVC

Le projet télé-AVC est l’une des actions starter du Programme Régional de Télémédecine, une priorité dans le cadre de la gestion des urgences. Mais plus qu’une urgence, l’AVC est véritablement une hyper-urgence.

Implantation : Bourgogne
Porteur :  GCS Bourgogne
Budget : NC
Visée : la télémédecine, en permettant une expertise neuro-vasculaire à distance, limite le délai entre le diagnostic et le traitement : un gain de temps, un gain de vie.
Solutions : système de visio conférence sécurisé.

Dermatologie

La densité de médecins dermatologues pour la Bourgogne se situe significativement en dessous de la moyenne nationale, avec d’importantes disparités intra régionales.

La télédermatologie a donc pour vocation d’améliorer l’accès aux soins dans les territoires où la démographie médicale est déficitaire et où la demande est importante.

Implantation : Bourgogne
Porteur :  GCS Bourgogne
Budget : NC
Visée : améliorer l’accessibilité des soins sur tout le territoire en maillant des points d’accueil de télémédecine.
Solutions : système de téléconsultation

Cardiologie

La télémédecine présente aussi un avantage indéniable pour le suivi des maladies chroniques, autre point capital du Projet Régional de Santé. Développer des soins de proximité, assurer la surveillance à domicile pour améliorer l’autonomie et la qualité de vie des malades chroniques sont autant d’objectifs à atteindre.

Implantation : Bourgogne
Porteur :  GCS Bourgogne
Budget : NC
Visée : limiter les déplacements tout en améliorant le délai de diagnostic. Ces nouvelles technologies seront par exemple un véritable atout pour le traitement de l’hypertension, grâce à la télésurveillance.
Solutions : système de téléexpertise

Néphrologie

Ce projet s’adresse aux patients dialysés en Unité de Dialyse Médicalisée et en auto-dialyse, avec pour l’instant 3 sites concernés : un requérant et deux requis (sites experts).

Implantation : Bourgogne
Porteur :  GCS Bourgogne
Budget : NC
Visée : améliorer la surveillance clinique des séances de dialyse, de développer un réseau de soins spécifique mieux réparti sur le territoire et d’optimiser le suivi des patients.
Solution : système de télédialyse

Dossier Médical Personnel

La Bourgogne est l’une des 14 régions qui a été retenue dans le cadre de l’appel à projet de l’ASIP Santé pour le déploiement du DMP en Région. Le GCS en tant que maîtrise d’ouvrage régionale assure la gestion de ce projet d’envergure et accompagne les établissements et les professionnels de santé qui le souhaitent dans leur démarch

Implantation : Bourgogne
Porteur :  GCS Bourgogne
Budget : NC
Visée : outil de coordination des soins mis en place au niveau national il facilite le suivi et la prise en charge des patients
Solution : carnet de santé informatisé

ViaTrajectoire

ViaTrajectoire est un logiciel permettant de fluidifier le circuit du patient grâce à la prise en compte des spécificités de sa prise en charge.

Implantation : Bourgogne
Porteur :  GCS Bourgogne / ARS Rhône-Alpes
Budget : NC
Visée : permet de fluidifier le circuit du patient grâce à la prise en compte des spécificités de sa prise en charge. Il est décliné en 3 modules: ViaTrajectoire Handicap / ViaTrajectoire Sanitaire / ViaTrajectoire Médico-Social PA.
Solution : portail d’orientation en ligne

Géolocalisation des ambulances

Implantation : Bourgogne
Porteur :  GCS Bourgogne
Budget : NC
Visée : réduire le temps de prise en charge du patient en offrant la possibilité de sélectionner un moyen ambulancier plus rapidement Un projet destiné à améliorer la gestion de l’urgence pré-hospitalière.
Solution : géolocalisation des ambulances.

Interconnexion des moyens héliportés

L’efficacité de la réponse aux demandes d’aide médicale urgente nécessite la mise en place d’une organisation structurée des transports sanitaires, notamment pour ce qui concerne la gestion des moyens héliportés.

Implantation : Bourgogne
Porteur :  GCS Bourgogne
Budget : NC
Visée : avoir un accès rapide aux soins pour l’ensemble des patients, permettant une prise en charge médicale en urgence dans les 30 minutes.
Solution : système permettant d’interconnecter l’ensemble des moyens héliportés.

prise en charge et le suivi des patients atteints de cancer

Dans  le  cas  de  la  prise  en  charge  des  patients  atteints  de  cancer,  la  mesure  34  du  plan cancer 2003-2007 prévoyait la création d’un  dossier communicant de cancérologie (DCC), mis  en  œuvre  et  développé  par  les  réseaux  régionaux  de  cancérologie  (RRC).  Le  Plan Cancer 2009-2013, dans sa mesure 18, a prévu de déployer ce service comme un élément du dossier médical personnel (DMP).

Implantation : Bourgogne
Porteur :  GCS Bourgogne
Budget : NC
Visée : faciliter le travail collaboratif entre les différents acteurs du réseau de cancérologie et améliorer la prise en charge et le suivi des patients atteints de cancer.
Solution : utilisation d’un Web DCR

MSSanté

Depuis 2012, l’ASIP Santé, sur la base d’un travail mené avec l’ensemble des ordres des professions de santé (médecins, pharmaciens, chirurgiens-dentistes, sages-femmes, masseurs-kinésithérapeutes, pédicures-podologues, infirmiers), met au point un système de messageries sécurisées de santé

Implantation : Franche-Comté
Porteur :  Asip Santé / EMOSIST
Budget : NC
Visée : permettre au professionnels de santé  d’échanger entre eux et par mail des données de santé à caractère personnel.

Solutions : messageries sécurisées de santé

PSI

Edité depuis 1995, PSI est le logiciel de gestion du dossier de soins et du dossier médical le plus utilisé en EHPAD avec 2 600 établissements déployés.

Implantation : Franche-Comté
Porteur :  EMOSIST
Budget : NC
Visée : améliorer l’accompagnement et le soutien à l’autonomie des personnes accueillies en établissement.
Solutions : logiciel de gestion de dossier

INNO2Care

logo_inno2care_finalLe Pôle BFCare a lancé l’initiative INNO2Care en partenariat avec l’Université de Bourgogne, le CHU de Dijon et le CGFL, en appui sur l’agence régionale de développement. Cette opération structurante vise à rassembler les forces vives en région pour imaginer des solutions aptes à relever les défis du système de santé.

Implantation : Bourgogne-Franche-Comté
Porteur :  Pôle BFCare
Budget : 80 K €
Visée : opération de maillage des forces vives en région pour imaginer des solutions aptes à relever les défis du système de santé
Solutions : INNO2Care a mobilisée plus d’une 100aine de participants sur 2 ateliers de créativité et qualification de projets pour générer une 10aine de sujets de collaborations sur 3 axes thématiques retenus (médecine de précision, rééducation et réadaptation physique et cognitive, prise en charge du patient à domicile)