Antilles-Guyane, un territoire champion de la santé numérique

Les territoires ultramarins connaissent des difficultés propres, qui diffèrent de la métropole : les risques liés à la naissance, qui pèsent tant sur l’enfant que sur la mère, sont par exemple plus importants ; l’obésité et le surpoids frappent plus sévèrement, ils entraînent une forte prévalence du diabète, des insuffisances rénales et cardiaques et des accidents vasculaires cérébraux plus nombreux ; les risques liés aux maladies sexuellement transmissibles ou aux conduites addictives sont également plus élevés.

Face à cette réalité, la stratégie de santé pour les Outre-mer se veut ambitieuse. Construit dans une démarche de concertation associant les membres des conférences régionales de santé et d’autonomie, ce plan garantit aux citoyens, par la prévention, l’amélioration de l’accès aux soins et des prises en charge, les conditions d’amélioration de leur santé.

La stratégie nationale de santé pour les Outre-mer fixe le cadre d’orientation stratégique 2016-2023 à travers 5 axes :

  • Renforcer la prévention pour mieux lutter contre les inégalités de santé ;
  • améliorer la veille, l’évaluation et la gestion des risques sanitaires ;
  • mieux répondre aux besoins des citoyens dans le champ de l’autonomie ;
  • renforcer l’efficience du système de santé ;
  • renforcer l’accès aux droits.

Dans les Antilles et notamment en Martinique, cette stratégie est mise en oeuvre à travers la coordination, au sein d’une plateforme de surveillance « épidémiologique », des services et institutions produisant et hébergeant des données (OSM/ CIRE/ ARS/ DJSCS/ CGSS/ PMI/ EN/ IREPS/ GCS-SIS Hébergeur de données…) dont les missions seront d’assurer le pilotage régional. Elle vise également à identifier les freins à la finalisation du dossier obstétrical et périnatal informatisé dans les 4 maternités de l’île, et de développer, en appui sur la télémédecine, la télé-expertise de cas complexes, la téléconsultation, le RCP Antilles/Guyane et les avis télé-pathologie.

Cette stratégie doit aussi servir à renforcer l’architecture des systèmes d’information et de développer un SI assurant la coordination entre acteurs de la prise en charge des soins et l’accompagnement de personnes âgées en perte d’autonomie pour améliorer les parcours de vie. Elle permettra d’étendre à la Martinique les dispositifs expérimentaux de plateforme d’appui aux professionnels de soins primaires. Enfin, elle ouvrira l’expérimentation PAERPA en outre-mer en mobilisant et capitalisant sur les acquis et les outils développés en métropole.

Concernant la structuration de l’offre de soins, l’ambulatoire est globalement plus limité qu’en métropole avec des inégalités géographiques très fortes notamment en matière de soins de premier recours. Corrélativement, l’offre hospitalière a un poids important. Il s’agit principalement d’une offre publique. Le secteur privé est constitué pour l’essentiel par deux cliniques de Médecine Chirurgie Obstétrique (MCO) à Fort-de-France et une clinique de SSR à Trinité, et occupe des parts de marché relativement plus faibles qu’en métropole.

Dans ce cadre, les territoires et départements d’outre-mer doivent mettre en place et adapter la stratégie nationale e-santé 2020 qui s’articule autour des quatre grandes priorités suivantes :

  • Développer la médecine connectée à travers un plan « big data » en santé ;
  • encourager la co-innovation entre professionnels de santé, citoyens et acteurs économiques par le lancement d’appels à projets dédiés à l’e-santé ou le développement de living labs ;
  • simplifier les démarches administratives des patients ;
  • renforcer la sécurité des systèmes d’information.

Les Antilles et la Guyane disposent de structures ayant pour vocation de soutenir les démarches d’innovation des entreprises et de participer au fléchage des fonds structurels européens (FEDER), notamment dans la filière e-santé. Pour faire de la Martinique un territoire d’excellence et offrir aux entreprises un environnement favorable, la CACEM (Communauté d’Agglomération du Centre de la Martinique) s’est dotée d’une Technopole labellisée Centre européen d’entreprises et d’innovation (CEEI). Elle participe à la construction de la Stratégie régionale d’innovation qui identifie sept pôles de recherche dont la santé.

En Guyane, l’Agence Guyane Développement Innovation (GDI) joue un rôle similaire et définit, entre autres, 3 axes prioritaires de développement économique favorisant la filière e-santé : « Numérique & TIC », « Santé & Cosmétique », « Services innovants (notamment télémédecine) ». La situation géographique particulière de la Guyane induit une inégalité d’accès aux soins pour les habitants des communes de l’intérieur par rapport à la population du littoral. Face à ce constat de fracture sanitaire, GDI accompagne le Centre National d’Etudes Spatial (CNES) et le Centre Hospitalier Andrée Rosemon de Cayenne (CHAR) dans les actions relatives aux apports des nouvelles technologies dans le domaine de la santé. C’est ainsi que s’est mis en place un système de télé-échographie monitorisée depuis 2015 (plus d’informations dans la liste des projets e-santé ci-dessous).

Découvrez les projets qui font avancer la santé numérique dans les Antilles et en Guyane

Imagerie Médicale Antilles-Guyane (IMAG)

670,imag-fiche

Le dispositif d’Imagerie Médicale Antilles-Guyane, IMAG, piloté et proposé par le Groupement de Coopération Sanitaire & Systèmes d’Information de Santé Martinique aux professionnels de santé, et plus spécifiquement aux établissements de santé publics et privés et aux cabinets libéraux en radiologie, a pour vocation la mutualisation d’imageries médicales.

Implantation : Martinique, Guadeloupe, Guyane
Porteur : Groupement de commande Imagerie Médicale Antilles Guyane (IMAG) coordonné par le GCS SIS Martinique
Budget : NC
Visée : offre de services complète qui permet de partager des imageries, d’échanger des comptes rendus, de stocker des radios, d’archiver des dossiers et de gérer les aspects administratifs. Elle vise à doter les plateaux techniques d’imageries des meilleures technologies de PACS et de post-traitements, mettre en oeuvre un partage inter-régional des examens, et permettre d’organiser des activités de télémédecine et de télé-radiologie, en intégrant les services IMAG aux ENRS (Espace Numérique Régional de Santé) et projets préexistants dans les trois régions
Solution : plateforme collaborative et évolutive en mode SaaS

Drive Santé

136x136x627,,drivesante_detail.png.pagespeed.ic.nR29QeJhao

Le GCS SIS Martinique propose à ses adhérents, le service Drive Santé. Il consiste en un espace de partage et de stockage sécurisé, accessible sur tous supports (ordinateur, smartphone et tablette) depuis l’Espace Numérique Régionale de Santé, et dédié à tous les professionnels de santé, quel que soit leur lieu d’activité.

Implantation : Martinique
Porteur : GCS SIS Martinique
Budget : NC
Visée : service permettant l’accès aux documents en situation de mobilité, la sécurisation de la transmission et chiffrage des données, l’authentification forte par cartes CPS et OTP et traçabilité des accès, la synchronisation automatique des versions des documents et la gestion de dossiers communs de travail
Solution : espace en ligne de partage et de stockage sécurisé

Portail Ville-Hôpital

632,portailville_detail

Le « Portail Ville-Hôpital » est une solution de coordination dont le but est de faire collaborer des professionnels de santé ou des communautés pour partager ou échanger autour des patients.

Implantation : Martinique
Porteur : GCS SIS Martinique
Budget : NC
Visée : permet un suivi précis du patient de la première consultation médicale à son parcours de soins au sein d’un établissement hospitalier ou encore son entrée au sein d’une maison de retraite
Solution : système d’information sécurisé pour la mutualisation des ressources et des compétences

Télésurveillance Courbaril
548,telesurveillance

En mettant en place un dispositif de télésurveillance médicale dans le cadre du service de Télémédecine, le Portail Courbaril offre aux professionnels de santé la capacité d’interpréter les données d’un patient, de poser un diagnostic et de définir ensuite sa prise en charge tout en étant à distance.

Implantation : Guadeloupe
Porteur : GCS Archipel 97-1
Budget : NC
Visée : service de télésurveillance permettant à un professionnel de santé d’interpréter, à distance, les données médicales d’un patient et éventuellement, de décider de la suite de sa prise en charge
Solution : dispositif de télésurveillance médicale intégré au portail Courbaril

Visual Santé
724,738icone-visual2

Visual Santé est la 1ère web TV contenant des vidéos traitant exclusivement des thématiques de la santé, de l’éducation à la santé et de l’environnement en Guadeloupe.

Implantation : Guadeloupe
Porteur : GCS Archipel 97-1
Budget : NC
Visée : portail interactif de diffusion d’interviews, de reportages et d’informations partagées par les différents acteurs de santé locaux
Solution : site internet accessible gratuitement au grand public

Télémédecine Martinique

636,telemedecine_detail

La Télémédecine est un dispositif performant, qui met en relation les acteurs de santé avec leurs patients ainsi que les praticiens entre eux. Cette technique permet  de suivre des patients à risque, d’établir des diagnostics, de préparer des programmes thérapeutiques ou de prescrire des médicaments et des soins.

Implantation : Martinique
Porteur : GCS SIS Martinique
Budget : NC
Visée : faciliter l’accès aux soins pour les patients et améliorer le suivi des patients à domicile, améliorer la qualité du diagnostic avec un partage des informations entre professionnels de santé, permettre pour les patients d’être suivi par des professionnels de santé parfois éloignés de leurs zones géographiques, et permettre de maîtriser les coûts et gagner de temps.
Solution : espace en ligne de partage et de stockage sécurisé

Système d’information clinique IdéoSanté

630,info_detail (1)

Ce service, destiné uniquement aux établissements de santé se décline en une gamme de solutions dont chacune permet une gestion spécifique de chaque étape de la prise en charge d’un patient. Parmi toutes ces solutions, nous pouvons notamment citer :

  •  Diane : logiciel permettant de gérer en ligne et de façon continue les dossiers d’anesthésie des patients.
  • Orline : outil de gestion du bloc opératoire intégrant toutes les fonctionnalités nécessaires à l’organisation de cette structure.
  • Ultragenda : service qui permet aux établissements de santé de gérer en commun et de manière transversale leurs rendez-vous ainsi que leurs ressources.
  • WebCAD : cette solution propose une collecte d’actes (CCAM, NGAP, NABM, CdARR) et de diagnostics (CIM10, LPP) dans le cadre de rencontres patients.
  • WebPIMS : ce service propose une plateforme performante et innovante pour la mise en œuvre du Programme de Médicalisation des Systèmes d’Information (PMSI).
  • IDEOMED : cette solution globale et très complète permet de gérer l’ensemble des processus médicaux et de soins détaillés ci-dessous :
    • Admission du patient
    • Prise en charge médicale
    • Production de soins
    • Pharmacie et circuit du médicament
    • Délivrance et distribution des médicaments

Implantation : Martinique
Porteur : GCS SIS Martinique
Budget : NC
Visée : améliorer et optimiser la prise en charge des patients en mutualisant les ressources et compétences des établissements de santé
Solution : système d’information

Via Trajectoire Martinique

viatrajectoirebaseline_0

Dans le cadre d’une stratégie nationale impulsée par le Ministère des Affaires Sociales et de la Santé qui place le parcours de soins au cœur de ses priorités, ce service est développé en concertation avec l’Agence Régionale de Santé (ARS) et la coordination de Soins de suite et de réadaptation (SSR). A destination de tous les professionnels de santé, du public et du privé, mais aussi des particuliers, Via Trajectoire se veut un outil performant d’échanges de données médicales et sociales. Il permet ainsi de mieux s’orienter dans les parcours de santé, et d’identifier au plus vite les soins et structures les plus adaptés.

Implantation : Martinique
Porteur : GCS SIS Martinique
Budget : NC
Visée : permettre de trouver une structure adaptée en soins de suite et de réadaptation, une hospitalisation à domicile, un établissement en soins longue durée ou encore un centre d’hébergement pour personnes âgées ou handicapées
Solution : outil en ligne d’échanges de données médicales et sociales

MAIA Guadeloupe, Saint-Martin, Saint-Barthélemy

830,MAIA-Guadeloupe-250-x-250

Le dispositif MAIA vise à apporter apporte une réponse novatrice, de par sa globalité et son efficacité, aux défis croissants de l’accompagnement des personnes âgées de 60 ans et plus en perte d’autonomie, et de leurs aidants.

La méthode MAIA œuvre pour :

  • la lisibilité du système d’aide et de soins ;
  • la simplification et à l’optimisation du parcours des personnes âgées ;
  • le soutien à domicile des publics concernés, aussi longtemps que possible et dans les meilleures conditions.

Implantation : Guadeloupe, Saint-Martin, Saint-Barthelemy
Porteur : GCS Archipel 97-1
Budget : NC
Visée : permettre la concertation pour décloisonner les différents secteurs, mettre en place le guichet intégré pour apporter à tout endroit du territoire une réponse harmonisée et adaptée aux besoins des usagers et mettre en place un gestionnaire de cas pour les personnes âgées en situation complexe, interlocuteur direct de la personne, du médecin traitant et des professionnels de santé.
Solutions : un formulaire d’analyse multidimensionnelle (utilisé par les professionnels des guichets intégrés), un outil d’évaluation multidimensionnelle, un plan de service individualisé (PSI). et un système d’informations partageables entre les professionnels du territoire dans un objectif de continuité des parcours de vie des personnes.

Portail des réseaux de soins

520,portail

Le portail des réseaux de soins est un service où convergent les ressources sanitaires et sociales qui permettent :

  • d’améliorer la prise en charge du patient,
  • de rendre les soins plus facilement accessibles,
  • de faciliter la pratique de chaque professionnel de santé au quotidien.

Implantation : Guadeloupe
Porteur : GCS Archipel 97-1
Budget : NC
Visée : permettre d’accéder aux réseaux de soins et aux différents intervenants du parcours de santé du patient pour assurer une coordination et une coopération des professionnels au service d’une meilleure prise en charge du patient
Solution : portail en ligne

E-Santé et Coopération Caribéenne

interreg_CARIBBEAN_EN_CMYK

Le  projet  e-SCC  acte  une  vision  commune  et  partagée  par  les  2  DFA  et  Saint-Martin  sur  la  Coopération  Santé  et  livre  les modes  opératoires  d’une implantation  dans  la  Caraïbe  en  parfaite  conformité  avec  la  Loi  de  modernisation  du système  de  Santé  du  26  janvier  2016  qui  prévoit  que  le  futur  Projet  Régional  de  Santé  devra  comporter  un  volet coopération régionale.  Au-delà  du  développement  des activités  sur  une  zone  géographique  comprenant  désormais  41  millions  d’habitants  et des  nouvelles  recettes  que  le  projet  amènera  aux  établissements,  c’est  une  réduction  des  inégalités  d’accès  aux soins  pour  les  populations  de  la  Caraïbe  que  le  projet  amènera  ainsi  qu’un  élargissement  de  l’offre  de  soins  que  les pays partenaires de la Caraïbe pourront désormais proposer à leurs populations respectives.

Implantation : Caraïbes
Porteur : ARS Guadeloupe et Martinique
Budget : 12 000 000 €
Visée : Connecter les établissements de santé publique et privé par la télémédecine et l’e-santé sur les 2 CHU de Martinique et Guadeloupe. Proposer une offre de soins Caraïbes dotée d’un parcours coordonné du patient étranger
Solution : En cours de ciblage avec le GCS Archipel 971

TELEECHO-GUYANE

p52161_hd_0

Cette nouvelle technologie a principalement été développée pour répondre à des problématiques de patients dits “isolés”. Quelle que soit l’heure, un patient pourra bénéficier d’une échographie fiable pratiquée par un imageur reconnu même s’il se situe à 1 000 km de celui-ci.

Implantation : Maripasoula, Saint Georges et Grand Santi
Porteur : CHAR
Budget : 236 000 €
Visée : Doit permettre d’assister les professionnels des centres de santé dans la réalisation d’échographies afin de rationaliser les transferts de patients
Solution : Télééchographie assistée et motorisée entre 3 centres délocalisés de prévention et de soins (CDPS) (sites distants) et le CHAR (site expert)

Innovative e-Health and e-Learning Platform in Cell Therapy

challenge-esante

Ce projet se caractérise par l’innovation organisationnelle et la coopération interrégionale pour la surveillance des hémopathies malignes, au bénéfice des DFA et de la Caraïbe dans le cadre de la continuité territoriale. Il met en œuvre une plateforme de e-Learning et e-Health innovante et unique à ce jour dans la Caraïbe, dédiée à l‘innovation technologique et à des formations initiale et continues adaptées, au sein d’un programme destiné à l’implémentation du parcours de soins par l’Autogreffe de Cellules souches Hématopoïétiques (ACSH). Sera élaborée et formalisée en corollaire d’une offre de soin de qualité, une formation para-médicale et scientifique (LMD) spécialisée en oncohématologie, en parfaite adéquation avec les attentes et particularités géographiques, épidémiologiques et/ou sociales des parties-prenantes, avec des partenaires identifiés (experts caribéens, européens). Il est également prévu la possibilité de tenir des réunions de concertation pluridisciplinaire en oncohématologie, ainsi que des consultations virtuelles, formations pratiques et visites de site à distance. Cette plateforme de e-learning est adossée au projet de création d’une Unité de Thérapie cellulaire. Elle contribuera à l’émergence d’un programme de veille sanitaire en santé publique et en Onco-Hématologie, en lien privilégié avec la plateforme du réseau de surveillance des cancers de la Caraïbe des registres généraux dans la zone Caraïbe (Transversalité avec le projet 25 du programme INTERREG-V).). L’expertise en e-Learning de partenaires internationaux comme la London-School et l’Université Numérique Francophone Mondiale viendra renforcer la cohésion des services, enseignements et formations proposées.

Implantation : Hôpital P. Zobda-Quitman
Porteur : CHU MARTINIQUE
Budget : 700 000 €
Visée : innovation organisationnelle et coopération interrégionale pour la surveillance des hémopathies malignes
Solution : plateforme de e-Learning et e-Heath

OSCARS

Image2

OSCARS est une base de données cartographique des actions, des programmes et des acteurs dans le domaine de la prévention et de la santé publique qui a pour objectifs de faciliter le suivi et le pilotage des politiques régionales de santé publique et de constituer un outil de formation et d’appui en méthodologie de projet.

Implantation : nationale et déclinaison régionale
Porteur : CHU MARTINIQUE
Budget : NC
Visée : outil cartographique des actions régionales de santé. Il permet de donner de la visibilité à l’activité menée dans le champ de la santé publique
Solution : plateforme de ressources en ligne

Drepacare

téléchargement

Drepacare est une application mobile santé pour les patients Drépanocytaires, afin de les accompagner au quotidien (douleurs, hospitalisations, traitements, nutrition…).

Implantation : France
Porteur : Laetitia DEFOI
Budget : 25 000 €
Visée : permettre l’information, la prévention, l’accompagnement ainsi que l’amélioration de la prise en charge des patients Drépanocytaires
Solution : application mobile

CPTS Madinina

téléchargement (1)

Ce projet vise à améliorer la coordination des soins et la communication entre professionnels de santé autour du patient.

Implantation : Martinique
Porteur : Dr Gilles Goulon
Budget : 84 920 €
Visée : Créer une communication efficiente entre les professionnels de santé autour des patients opérés de la coiffe des rotateurs, afin de diminuer les durées de séjours et prévenir l’apparition de complications ou de ruptures itératives.
Solution : Messagerie sécurisée, applications smartphones sécurisées en santé

Télémédecine Saint-Martin

Stehoscope

Ce projet vise à offrir un système de téléconsultation qui permet d’accélérer la prise en charge des patients, de favoriser la concertation entre les spécialistes notamment du CHU de Guadeloupe tout en décloisonnant l’hôpital et la médecine de ville.

Implantation : CH LC FLEMING ST MARTIN
Porteur : Dr Laurent Barbiot
Budget : NC
Visée : accessibilité aux soins et économie par diminution des coûts
Solution : salle de télémédecine au centre hospitalier